Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #OGM

arguments

cliquez sur l’image

Voilà, les 7 dialogues sur les OGM ont été publiés (voir introduction), et ont suscité des commentaires, des participants habituels des discussions sur les OGM sur le web francophone (Wackes Seppi, Proteos), des participants habituels des commentaires ici (jrobinss), et de quelques autres. Certains collègues ont participé très activement au dialogue, et je les en remercie fortement, ce n’était pas facile mais à mon avis très utile et constructif.

Quel bilan ? demandait judicieusement Proteos dans un commentaire.

Premièrement, tous mes collègues étaient d’accord pour dire que les avantages et inconvénients des OGM étaient partagés par d’autres approches, donc que finalement discuter des OGM comme catégorie séparée était rarement pertinent. Et personne n’a mis en avant de risques pour la santé humaine. Lorsque réserves il y a, elles concernent l’impact environnemental. Il peut y avoir là un biais dans les personnes avec qui j’ai discuté bien sûr (pas de médecins ni de physiologistes dans les collègues contactés).

Ensuite, on voit quand même deux approches philosophiques : des collègues souhaitant en priorité minimiser les intrants (pesticides, engrais) dans l’agriculture et maximiser la biodiversité ; et des collègues davantage portés à faire confiance dans l’optimisation des biotechnologies. Ces deux approches ne sont pas exclusives, comme illustré au mieux je pense par le dialogue avec Ian Sanders, dont l’itinéraire, de l’écologie à la génétique à l’agronomie, montre la puissance de la combinaison de la curiosité, de la rigueur et de la passion.

Pour revenir sur les commentaires, je trouve que les discussions ont montré comment un dialogue ouvert permet de corriger les a priori et les point peu clairs, et aux scientifiques d’apprendre des commentateurs qui connaissent mieux que nous certains points, tout en apportant (je l’espère) l’éclairage de notre expérience parfois très spécialisée.

Ma principale déception de cette expérience, c’est la faible réaction de la blogosphère scientifique et écologique. Je me fais peut-être des illusions, mais il ne me semble pas avoir vu beaucoup d’équivalents de l’effort que nous avons fait ici, et je me serais attendu à davantage d’intérêt de la part d’écologistes, de journalistes scientifiques, et d’autres.

Enfin, je voudrais faire remarquer la grande prudence dans les réponses de mes collègues. Cela peut probablement parfois être frustrant, quand on attend des réponses simples, mais c’est très typique de la façon dont nous voyons le monde. Dans un commentaire, jrobinss sugère que les “animateurs” ont un rôle à jouer en rendant cette communication plus claire. Certes, mais je pense que de montrer nos hésitations et notre prudence est également important, et souvent un peu caché par la communication scientifique habituelle. (Il y a peut-être un lien entre ce ton prudent et le faible intérêt hors les usual suspects des blogs scientifiques…)

Je vais conclure en résumant les conclusions de mes différents collègues :

  • Nils Arrigo : se questionne sur le potentiel des OGM par rapport à la diversité génétique déjà existante, et sous-exploitée ;
  • Jan van der Meer : “Oubliez les OGM, il y a des problèmes plus urgents que ça” ;
  • Jérôme Goudet : “C’est une technologie intéressante et qui a du potentiel, mais dont on doit encadrer l’utilisation” ;
  • Antoine Guisan : souhaite “un meilleur dialogue entre science et société” ;
  • Christian Hardtke : “le génie génétique, c’est à dire la sélection des cultures selon nos besoins, est à la base de notre civilisation” ;
  • Ian Sanders : “Les scientifiques doivent être conscients de leurs responsabilités, et les anti-OGM doivent être ouverts à la science” ;
  • Christian Fankhauser : “il faut juger la variété, pas le procédé”.

36 réponses à “Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #OGM

  1. Ping : Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #...

  2. Ping : Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #...

  3. Ping : Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #...

  4. Ping : Bilan de dialogues avec 7 biologistes sur les #...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.