Etre jugé par ses pairs en sciences : un privilège d’homme ?

Cliquez sur l'image

Cliquez sur l’image

Ca fait plusieurs fois que je participe à des comités ou jurys d’un type ou d’un autre, dans lesquels un certain nombre d’hommes (dont moi) jugent une jeune femme : jurys de thèse, comités de pilotage, commissions de recrutement, etc. Et je me faisais la réflexion que le contraire ne m’est jamais arrivé, et que même la possiblité que cela m’arrive a toujours été négligeable. Ma directrice de thèse était une femme, et la seule de mon jury de thèse. Dans la commission qui m’a embauché à l’Université de Lausanne, il y avait une femme. Pour le reste, que des hommes. Je n’ai jamais été le seul homme d’un comité.

Ce qui me rappelle The male privilege checklist : tous ces privilèges dont les groupes dominants n’ont pas conscience parce qu’ils ne sont pas des privilèges explicites, mais plutôt des absences de discrimination, ou simplement que la société est construite pour eux (en l’occurence je devrais dire pour nous, vu que je fais partie des privilégiés).

Alors voilà, un privilège dont je bénéficie en tant qu’homme en sciences : je suis très généralement jugé par d’autres hommes, et très rarement (ça ne m’est jamais arrivé) par des comités constitués uniquement de membres de l’autre sexe.

Je ne dit pas qu’il s’agit d’un privilège énorme, ni que d’être jugé par un comité constitué uniquement de membres de l’autres sexe est forcément un problème. Mais c’est juste un des nombreux petits désagréments potentiels sur la voie d’une femme voulant faire des sciences, dont un homme n’a jamais ni à être victime, ni – immense privilège en soi – à même être conscient.

Que faire ? A court terme, je suppose, en être conscient, et essayer d’y faire attention, prendre en compte ces circonstances dans le jugement et dans le fond et la forme de la discussion. A long terme, bin plus de femmes à des postes importants en sciences…

—–

Note : je reçois des tonnes de spam dans les commentaires, et je n’ai pas le temps de tout vérifier. Alors si vous commentez et que ça n’apparait pas dans les 12h, contactez-moi par Twitter @marc_rr.

—-

Mise à jour : sur un thème connexe, un bon article sur la “ville faite pour les garçons” sur le nouveau site du vulgarisation du CNRS.

8 réponses à “Etre jugé par ses pairs en sciences : un privilège d’homme ?

  1. Ping : Etre jugé par ses pairs en sciences : un...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.