Détruire les essais Golden Rice #OGM c’est comme détruire un laboratoire médical ou un entrepot MSF

cliquez sur l'image

cliquez sur l’image

Vous avez probablement entendu que des personnes ont détruit des essais concernant le riz Golden Rice dont on a déjà beaucoup parlé ici (ce billet et celui-ci). Il y a un bon billet de Yann Kindo sur son blog concernant ce riz et cette destruction (c’est énervant qu’on puisse pas librement commenter sur Mediapart ; pourquoi tenir son blog là ?). Evidemment on lui reproche son ton strident ; c’est vrai quoi, faut être poli avec les pauvres gens qui détruisent la recherche visant à sauver des vies. Bref je ne vais pas discuter en détail à nouveau, mais juste revenir sur une analogie :

Dans mon premier billet sur le Golden Rice, j’ai fait une analogie avec le travail d’urgence de MSF, la Croix Rouge, etc. Ca ne résout pas les problèmes de fond, mais c’est très important. Il y a eu des gens pour reprendre cette analogie en disant que justement l’aide à Haïti avait plein de problèmes.

Alors poussons l’analogie : quel serait l’équivalent de détruire les essais Golden Rice aux Philippines, faits par un organisme public local à but non lucratif ?

Première analogie : l’industrie pharmacologique, comme l’industrie agronomique, fait parfois de vilaines choses. Donc haro sur toute recherche pharmacologique, qui est toute liée d’une manière ou d’une autre à l’industrie, c’est sur, et n’a pour vocation que de rendre les gens dépendants des médicaments, alors qu’ils n’ont qu’à avoir une saine ! Donc : détruisons les laboratoires publics faisant de la recherche sur des traitements dans les pays du Tiers Monde.

Deuxième analogie : MSF et la Croix Rouge ne sont pas tout roses non plus. Parfois y a des scandales dans l’humanitaire, n’ayons pas peur de le dire. Et puis en fournissant de l’aide, on entretient la dépendence de pays pauvres envers les pays industrialisés. Donc : détruisons les laboratoires de MSF, la Croix Rouge, et autres. Il faut surtout éviter qu’ils mettent en place des structures adaptées au terrain, qui ne serviront qu’à permettre le propagande de l’industrie pharma !

Au cas bien improbable où ces analogies ne vont auraient pas convaincu de l’utilité, voire la nécessité, de détruire la recherche publique locale concernant les problèmes de santé de pays pauvres, voici une pétition pour condamner ces destructions.

Voir aussi un bon billet sur un blog en anglais, dont je cite un excellent commentaire :

People riot over not being able to feed their kids, not over people trying to help.

Ce qui me met à l’esprit une dernière analogie. Il fut un temps où j’étais très actif dans le militantisme des droits de l’homme. Régulièrement il se trouvait des gens pour nous reprocher de nous occuper de problèmes lointains plutôt que des problèmes qu’eux trouvaient plus urgent locallement. Quand je leur posais la question, ces personnes n’étaient que rarement actives elles-mêmes (je n’écris pas « jamais » parce que je ne suis pas sur, mais je ne me rappelle pas d’un contre-exemple). Par contre on avait d’excellentes relations avec les militants qui eux s’occupaient des problèmes locaux (syndicalistes, aide alimentaire aux pauvres, aide aux sans abris, etc). Il me semble en lisant les commentaires sur le Golden Rice qu’on a à nouveau d’un coté des gens qui n’ont aucune solution mais sont très critiques de celle-ci, et d’un autre coté des gens comme Hellen Keller International ou les agronomes philippins qui eux cherchent des solutions, et sont ouverts à celle-ci si elle marche.

Choisi ton camp, camarade.

—-

Mise à jour : l’excellent FAQ en anglais de l’International Rice Research Institute aux Philippines.

9 réponses à “Détruire les essais Golden Rice #OGM c’est comme détruire un laboratoire médical ou un entrepot MSF

  1. Ping : Détruire les essais Golden Rice #OGM c&r...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.