S’opposer aux #OGM à cause de #Monsanto c’est illogique

Cliquez sur l'image

Cliquez sur l’image

Ce billet est le premier d’une série OGM cette semaine sur ce blog.

Il est plus ou moins impossible de discuter des OGM sans qu’un opposant aux OGM ne sorte la carte Monsanto très rapidement, comme une espèce de joker inopposable. C’est une erreur logique, et il faut l’arréter si on veut jamais avoir une discussion constructive.

Voici mon point de départ, qui n’est pas de moi mais de Mike Lynas :

S’opposer aux OGM à cause de Monsanto c’est comme s’opposer aux logiciels à cause de Microsoft.

Ce n’est pas Microsoft qui a inventé le logiciel, et ce n’est pas Monsanto qui a inventé la transformation génétique. Mais c’est Microsoft qui a fourni un produit commercial à succès, et pendant longtemps l’informatique pour la plupart des gens était égale au paquet Windows-Office. Et c’est Monsanto qui a fourni un produit commercial à succès, et à ce jour pour la plupart des gens OGM égal maïs OGM Monsanto. Microsoft est une société avec une culture de fermeture, de brevet, de pratiques commerciales peu loyales, et d’extortion de frais de mise à jour. Monsanto à peu près pareil.

Donc pour être clair : je n’aime pas particulièrement Monsanto. Contrairement à beaucoup, je ne hais pas particulièrement Monsanto non plus. Nestlé, Roche, General Motors, Coca-Cola, Total, toutes les grosses multinationales se comportent de manière peu éthique dès qu’elles le peuvent et ont des cadavres dans les placards.

Mais à coté de Microsoft, il y a Linux, il y a les programmeurs scientifiques, il y a les innovations de centaines de compagnies, de Apple et Google (qui ont aussi leurs problèmes, voir ci-dessus) aux start-up, il y a les logiciels qui permettent à votre voiture de réguler sa consommation d’essence et ceux qui permettent de controler un robot sur Mars. Faudrait-il interdire tout ceci pour exprimer son désaccord avec Microsoft ?

C’est pourtant ce qui se passe apparemment avec les OGM. La recherche par des scientifiques fondamentaux est bloquée, les PMEs ne peuvent pas émerger et proposer des solutions originales et novatrices, les compagnies qui pourraient utiliser cette technique dans divers domaines ne le font pas. Parce qu’il y a une opposition totale aux OGM, et chaque fois qu’on veut en discuter, on revient sur Monsanto. Et non, je ne veux pas défendre Monsanto. Mais oui, je veux défendre le droit à explorer cette technique et à l’utiliser.

Je fais donc un appel à un principe semblable au principe de Godwin :

La première mention de Monsanto dans un débat sur les OGM veut dire que vous n’avez aucun argument réel, et donc vous perdez le débat automatiquement.

Puis pour se détendre, si vous avez un quart d’heure et que vous comprenez l’anglais, regardez cette vidéo :

14 réponses à “S’opposer aux #OGM à cause de #Monsanto c’est illogique

  1. Ping : Indignez vous, mort aux ovins! | Faisons Avancer Le Schmilblick

  2. Ping : Un point de vue prospectif sur les PGM » Le mot de Jay

  3. Ping : Réponses à quelques questions sur les #OGM, les bobos et la société industrielle | Tout se passe comme si

  4. Ping : S’opposer aux #OGM à cause de #Mon...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.