Archives pour la catégorie sexe

Sexe et genre des animaux de dessins animés

cliquez sur l'image

cliquez sur l’image

Malgré les efforts récents pour mettre enfin des héroïnes qui n’attendent pas juste leur prince charmant dans les films pour enfants, les dessins animés se trimballent un lourd bagage de héros masculins. Ce qui est rigolo, et me permet de faire le lien avec la biologie, c’est que c’est le cas même quand ils utilisent des animaux qui devraient être féminins… ou plus si affinité.

L’exemple le plus ridicule est surement la vache masculine de « La ferme en folie« , complète avec des pis :

Otis, « vache masculine » (?) de Barnyard / La ferme en folie

Oui parce qu’un film dont les héros sont des vaches ne pouvait pas avoir d’héroïne manifestement. (J’en profite pour saluer l’excellente BD Pi – La Vache, où l’héroïne est clairement femelle et dépote [pas de page Wikipedia ? c’est une honte].)

A peine moins ridicule, les deux gros succès sur les fourmis : fourmiZ et 1001 pattes, ont tous deux des héros masculins, les rôles féminins étant réservés aux reines et princesses bien caricaturales. Alors que c’est tout le contraire, toutes les fourmis sont des femelles, sauf les mâles reproducteurs qu’on pourrait qualifier d’éphémères princes consorts.

Ce qui caractérise tous ces films, c’est qu’alors que pour une fois il y a l’occasion de respecter la vérité en mettant des personnages féminins forts, l’occasion est ratée. Avec les fourmis on avait une super opportunité de guerrières réalistes.

Tout ceci pour nous amener à l’exemple le plus rigolo, qui m’a été rappelé par un billet récent de Dan Graur : Nemo, le poisson clown.

Chez les poissons clowns, une femelle dominante (Coral la maman de Nemo) se reproduit avec un mâle dominant (Marlin le papa de Nemo), plus petit que la femelle. Vivent près d’eux plusieurs jeunes mâles dominés (Nemo !). Quand la femelle meurt, le mâle dominant grossit et devient femelle, et les jeunes mâles se battent, le vainqueur devenant nouveau mâle dominant (aussi expliqué ici). Donc normalement dans Nemo, notre héros aurait du devenir le mari de Marlin devenue Marline. Curieusement, cette version n’a pas été retenue par Pixar / Disney.

Parlant de genres pas reconnus par la Manif contre certains, dans le film relativement récent Turbo, les escargots sont pour la plupart clairement mâles, dont (vous vous en doutiez) le héros (en fait, tous les escargots sauf une – principe de la Schtroumpfette [aussi ici]). Le copain du héros est vexé parce que plusieurs fois on le prend pour une fille, et insiste qu’il est un garçon. Ha ha très drôle, parce que la plupart des escargots sont hermaphrodites, c’est-à-dire qu’ilelles sont à la fois mâles et femelles. D’ailleurs certains peuvent même se reproduire tout seuls. Alors y en a des avec mâles et femelles, mais l’espèce (invasive de France) la plus courante en Californie oùsqu’ils font les films est bien hermaphrodite. C’eut été une occasion amusante de présenter le trans-genre aux enfants, non ?

En ce qui concerne le genre correct des voitures de Cars, je donne ma langue au chat.

Continue la lecture