Je suis vieux : histoire de ma signature email « la liberté ne s’use que quand on ne s’en sert pas »

ring

cliquez sur l’image

Ma signature email professionnelle comprend en bas la phrase « La liberté ne s’use que quand on ne s’en sert pas » depuis longtemps. J’ai essayé de retrouver depuis quand. Je garde tous mes emails envoyés et reçus depuis fin 1997, et à l’époque c’était déjà là.

1997 :

Marc Robinson            tel    : +972-3-6408646
Department of Zoology    fax    : +972-3-6409403
Tel Aviv University      e-mail : marc@kimura.tau.ac.il
Ramat Aviv 69978 Israel
"La liberte ne s'use que quand on ne s'en sert pas."

2015 :

Marc Robinson-Rechavi
Department of Ecology and Evolution
Biophore 3219, University of Lausanne, 1015 Lausanne, Switzerland
tel: +41 21 692 4220    fax: +41 21 692 4165
http://bioinfo.unil.ch/
Twitter: @marc_rr
Swiss Institute of Bioinformatics
http://www.isb-sib.ch/groups/lausanne/eb-robinson-rechavi.html
La liberte ne s'use que quand on ne s'en sert pas

On voit aussi mon grand âge à ce que j’évitais les accents dans les emails (longtemps mal gérés), et je m’apperçois que c’est resté par le miracle du copié-collé. Et que j’ai connu Tel Aviv en des temps d’espoir de paix et de normalisation qui semblent étranges aujourd’hui. 🙁

Pour chercher plus loin, j’ai regardé ma participation à des forums internet, qui prédatent le web, et sont maintenant stockés par Google (qui d’autre ?). J’ai trouvé un message de 1994 avec cette signature ! Sur le forum de droits de l’homme, où je trollais pour Amnesty International.

En cherchant ces forums, j’ai trouvé que j’ai discuté avec PZ Myers, qui n’étais pas encore le bloggeur scientifique le plus lu au monde (Pharyngula chez Scienceblogs, chez FreeThought blogs) : lien. Amusant.

5 réponses à “Je suis vieux : histoire de ma signature email « la liberté ne s’use que quand on ne s’en sert pas »

  1. J’aime bien cette signature en question mais j’ai toujours été un peu gêné par la forme « …que quand… ». Peut-être : « Quand on ne sert pas de la liberté, elle s’use. » Ou autre ? Avis aux férus de français.

  2. Super phrase.
    Mais d’où vient elle ? Ce sera peut être expliqué dans un autre billet.

    • Oh c’est simple, c’est juste un détournement de la devise du Canard Enchainé « La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas ».

  3. Ah ben quand meme, il faut lire les commentaires pour trouver la vraie origine! (que je connaissais, ben oui) 🙂
    J’étais déçu après avoir lu le titre et parcouru le texte, je pensais trouver une réflexion sur ta devise, son origine canardienne, et des tas de conclusions philosophiques intenses.
    Les participations à usenet, tout un monde englouti. Rhalala. 🙂

  4. Bonjour!

    Que cela soit à méditer philosophiquement certes, toutefois la chose simple me venant à l’esprit est ce bel encouragement pour ne pas subir!

    Bonne journée