La science comme elle devrait fonctionner, grâce aux réseaux sociaux

cliquez sur l'image

cliquez sur l’image

Suite de deux billets précédents :

Ciel ! On critique un article scientifique sur Twitter !

-> La conversation a continué de manière très riche sur Twitter (malheureusement pas de hashtag associé) et sur le site du journal F1000research (oui c’est open access et de qualité !). Les auteurs du papier d’origine ont généré de nouvelles données, qui ont été mise à disposition sur le site d’ENCODE, et un autre scientifique a « publié » sur Twitter avoir découvert que les échantillons mélangeaient de manière non documentée mâles et femelles, ce qui impacte l’expression des gènes et donc les résultats biologiques :

Sans blogs, les erreurs dans les articles scientifiques restent masquées très longtemps

-> La discussion dans les commentaires du billet de blog de Lior Pachter doit être lue, elle montre la discussion scientifique comme elle devrait se produire. Je recommande notamment les commentaires de Mike Eisen (fondateur de PLOS, éditeur open access pionnier et pas poubelle) et de Pavel Pevzner.

Une réponse à “La science comme elle devrait fonctionner, grâce aux réseaux sociaux

  1. Ping : La science comme elle devrait fonctionner, gr&a...