Dons de mitochondrie et nouveau blog à @lhebdo

cliquez, et amusez-vous bien

cliquez, et amusez-vous bien

En avril 2014, j’ai été contacté (entre autres) par le magazine suisse L’Hebdo (que vous connaissez peut-être au moins pour son expérience du Bondy Blog, maintenant hébergé par Libération), pour y faire un blog. Après hésitation, j’ai accepté. Par rapport à la discussion qui a eu lieu ici il y a un an sur les relations entre blogueurs de science et journalistes, je dois dire que l’approche de L’Hebdo est très ouverte et constructive : pas de nombre de billets minimal ou maximal, pas de ligne éditoriale imposée (bon faut rester dans la légalité hein), et pas de surveillance du style et de l’orthographe. Parfois des billets choisis peuvent être publiés dans la version papier.

Alors en avril dernier j’ai accepté, mais je n’ai pas trouvé le temps ou l’énergie d’écrire là-bas, avec l’élan de publication que j’avais déjà au cafe-sciences. Et puis j’ai repoussé parce que je cherchais un sujet grand public, mais pas les OGM pour changer, et pas le racisme pour pas faire exactement pareil que mon premier billet ici. J’ai finalement trouvé le thème, le temps et l’énergie, et j’ai publié mon premier billet à L’Hebdo :

Des dons de mitochondrie plutôt que des enfants à trois parents

Mon nouveau blog là-bas s’appelle Le sens du vivant, un clin d’oeil au nom du blog de Tom Roud Matières vivantes, et à un de mes films préférés, et je l’espère un nom plus clair que Tout se passe comme si.

Coup de bol, mon premier billet est sorti alors que les commentaires sur L’Hebdo sont plantés… En attendant, je suppose que vous pouvez commenter ici.

Et maintenant ? Je n’ai manifestement pas réussi à animer deux blogs en parallèle, donc je vais essayer de faire vivre celui-là quelques temps, et faire un bilan. Je m’attends à toucher un public différent, plus local mais moins intéressé à la science a priori. A suivre.

7 réponses à “Dons de mitochondrie et nouveau blog à @lhebdo

  1. Le « don de mitochondries » me fait penser à deux questions :
    – Ne devrait-on pas parler plutôt de « don de cytoplasme » ? Ou bien, « don d’ovule énucléé » ?
    – J’ai bien compris que lorsque les mitochondries sont défectueuses, ça peut entraîner des maladies très graves. Mais, je me dit aussi que, peut-être, toutes les mitochondries « saines » ne se valent pas. Je veux dire que certaines sont peut-être un peu plus « performantes » que d’autres ? Existe-t-il des différences connues entre « lignées » de mitochondries saines, qui pourraient avoir un impact quelconque sur les individus porteurs ?

    • Bonnes questions. 🙂

      On pourrait en effet appeler cela « don de cytoplasme », mais c’est les mitochondries la seule partie qui porte du matériel génétique, ce qu’il me parait justifié de mettre en avant. « Don d’ovule énucléé » serait très correct bien que pas très facile à communiquer.

      En effet, toutes les mitochondrie ne se valent pas forcément, et là on touche à des tentations d’humain amélioré au-delà des pathologies graves. Grosse boîte de Pandore, et c’est pour ça que certains sont soucieux (voir le blog de Knoepfler http://www.ipscell.com/2015/02/mitotransfermyths/).

  2. Wackes Seppi

    Je vous souhaite pleine réussite sur ce blog d’un journal qu’il m’arrive de lire et dont j’apprécie la qualité.

    Et tant mieux si la science – la vraie – se retrouve sur du papier.

  3. Ping : Dons de mitochondrie et nouveau blog à @...

  4. un nom plus clair que Tout se passe comme si.

    Mais il est très bien ce titre, il se retient très facilement.

    Le sens du vivant ça fait penser à Le sens de la vie.

  5. Ping : Dons de mitochondrie et nouveau blog à @...