Ma semaine en sciences 3

Cliquez si vous avez le temps

Cliquez si vous avez le temps

  • Une collègue de l’EBI (European Bioinformatics Institute), Jenny Cham, a une super page de notes-BD qu’elle prend lors des présentations auxquelles elle assiste : sur Flickr.
  • Vidéos cool de démo d’adaptation de médicaments potentiels à des protéines par des collègues du SIB (Swiss Institute of Bioinformatics) : click2drug.
  • RefSeq, une banque de données bioinformatique de séquences de gènes, fête ses 10 ans : communiqué au NCBI. 4000% et des brouettes de croissance durant ce temps.
  • Dans un compte-rendu de débat sur les OGM à Hawai, j’ai été frappé par l’extrait suivant (blog) :

Most people know something about the dramatic improvements society has seen since that particular era when it comes to automobile safety, control of exposure to secondary smoke, protection against egregious manifestations of racial and gender discrimination.  Most people have a concept of how far we have come since the 1960s with regard to a host of technologies in medicine and electronics.  What is unfamiliar to most people outside of agriculture is that there have been comparably dramatic improvements with respect to the safety of agricultural pest control technologies.

En effet, les personnes qui ne travaillent ni dans l’agriculture, ni dans les biotechnologies, tendent à considérer que l’on va faire les mêmes erreurs que l’on a fait avec, par exemple, le DDT. Ce n’est jamais impossible, mais nous avons maintenant énormément de contrôles, de tests et de standards que nous n’avions pas avant la prise de conscience des risques médicaux et environnementaux. C’est comme si vous utilisiez les taux d’accident d’avion des années 1920 pour refuser de prendre l’avion aujourd’hui. Ce qui ne veut pas dire que la biotechnologie ni les avions aient un risque zéro, qui n’existe pas.

  • Aussi sur les OGM : un pathogène décime les cultures d’oranges. Solution court terme : plus de pesticides, de plus en plus. Solution moyen terme : un OGM résistant, probablement avec un gène d’épinard. Devinez s’il y a davantage d’opposition aux pesticides ou à la recherche d’un OGM ? Excellent article dans le New York Times.
  • Des chercheurs ont trouvé qu’en rajoutant de la taurine à des lipides de plantes, notamment de soja, ils pouvaient faire croître un poisson carnivore à un taux similaire à ce qu’il a avec une alimentation à base de poisson. C’est potentiellement important, parce que la pisciculture est à l’heure actuelle largement dépendante d’aliments à base de poissons (péchés) pour nourir des poissons de culture (carnivores, et plus populaires avec les consommateurs parce que miam miam), ce qui est un non sens écologique et économique. L’article (accès fermé).
  • Pas vraiment de la science, mais deux BD web de ouf magnifiques : Boulet tout en hauteur, et la fin de l’incroyable BD Time de XKCD (voir ici). (L’humour geek fait partie du périmètre de ce blog après tout.)
  • Un nouvel article dans PLOS Biology (libre d’accès) propose et soutient expérimentalement un modèle pour expliquer les variations stochastiques de l’expression des gènes. Curieusement, ils ne citent pas Kupiec, quelle injustice. Excellent commentaire (aussi libre accès) de l’article, qui commence ainsi :

If a gene’s promoter were a light switch, you’d probably call an electrician. That’s because rather than simply turning on and off in a limited and predictable way, many genes—whose expression is controlled by their promoters—are expressed in bursts, with expression fluctuating randomly over time.

Notes hebdomadaires précédentes.

 

Une réflexion au sujet de « Ma semaine en sciences 3 »

  1. Ping : Ma semaine en sciences 3 | C@fé des Scie...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>